1 français sur 10 sera bientôt touché
Stoppons la course du diabète !

Aidez-nous à
agir maintenant !

0€ / 80 000 €

en france

3,5 millions de personnes diabétiques
400 nouveaux cas par jour


Amputation

1ère cause
d’amputations


Cécité

1ère cause
de cécité



Accdident cardio-vasculaire

2ème cause
d’accidents
cardio-vasculaires



décès

30 000 décès
par an

Stoppons l'Epidémie !
Anne
citation

Anne

, 65 ans

atteinte de diabète depuis 54 ans

Ce dont je me souviendrai toujours, c'est le basculement qui s'opère le jour du diagnostic.

Pour moi, diagnostic à 11h par le généraliste, confirmé à 15h par la diabétologue, première injection, glycémie à 18h et le lendemain, première hypo !


Thierry
citation

Thierry

, 54 ans

atteint de diabète depuis ses 50 ans.

Je ne me sentais pas coupable : je ne fume pas, je ne bois pas, j’ai longtemps été un grand sportif.

Aujourd’hui, je n’hésite pas à parler du diabète autour de moi, que ce soit au travail ou entre amis, car le diabète concerne tout le monde. Nous nous devons d’être vigilants pour nous mais aussi pour les autres qui ignorent que cette maladie peut entraîner des complications.


Manon
citation

Manon

, 22 ans

atteinte de diabète depuis ses 15 ans.

Mon plus grand souhait est que cette maladie disparaisse et que je puisse retrouver ma vie d’avant.

Quand j’ai commencé à avoir des soucis de santé, je ne savais pas que ce serait une maladie que je garderais à vie et le choc a été assez violent quand je l’ai appris. J’ai tout de même tout fait pour m’en sortir, mais en pleine adolescence, cela a été très dur à gérer, à vivre, à accepter...

La recherche

Notre seul espoir de guérir le diabète

Seuls les progrès de la recherche permettront d’améliorer la vie des personnes malades et de guérir le diabète. Mais pour avancer, les chercheurs ont besoin de moyens !

Découvrez trois projets prometteurs

Des greffes de plus en plus efficaces pour les patients atteints de diabète de type 1

Les îlots de Langerhans sont des amas de cellules dans le pancréas qui fabriquent de l’insuline. Leur greffe consiste à implanter les cellules sécrétant de l’insuline d’un donneur décédé dans le foie d’un receveur. Notre objectif : permettre d’améliorer ces greffes pour les proposer à plus de patients.

De nouveaux médicaments pour traiter le diabète de type 2

Ces dernières années de nouvelles molécules ont été découvertes par les chercheurs et de nombreux médicaments sont apparus sur le marché. Ils aident à faire baisser la glycémie des patients atteints de diabète de type 2. D’autres stratégies thérapeutiques sont à l’étude et nécessitent des fonds pour aboutir au plus vite.

Vers un traitement pour soigner le diabète de type 1 et le diabète de type 2

Les scientifiques étudient les cellules bêta qui produisent de l’insuline et espèrent réussir à les multiplier. Ils cherchent aussi à isoler les cellules souches chez l’adulte et à les transformer en cellules bêta. Ces travaux pourraient aboutir à un traitement capable de soigner aussi bien le diabète de type 1 que le diabète de type 2.

Chaque année, la Fédération Française des Diabétiques soutient financièrement les projets de recherche les plus prometteurs sur le diabète. C’est la Fondation Francophone pour la Recherche sur le Diabète (FFRD), créée en 2013 à l’initiative de la Société Francophone du Diabète (SFD), avec la participation de la Fédération Française des Diabétiques, qui sélectionne les projets qui seront financés.

Gérard Raymond, Secrétaire Général de la Fédération, est le vice-président de la FFRD

N’oubliez pas que votre don à la Fédération Française des Diabétiques réduit votre impôt sur le revenu à hauteur de 66% de son montant.

15 ans, c’est demain

Stoppons la course du diabète

Votre don à la Fédération Française des Diabétiques c’est :

+ de malades aidés

40

soit 40€ après réduction fiscale

Par exemple, 50 dons de 40 € nous permettent d’accompager 30 nouvelles personnes.

Je fais un don
+ de prévention et de dépistage

60

soit 21€ après réduction fiscale

Par exemple, un don de 60 € nous permet d’effectuer 2400 tests de risques.

Je fais un don
+ de progrès scientifiques

100

soit 34€ après réduction fiscale

Par exemple, 500 dons de 100 € financent une année de recherche sur les îlots de Langerhans.

Je fais un don